L'Arche de Noé des âmes perdues et des sans forum fixe. Ici on parle d'actualités, on débat sur des sujets divers, on raconte nos anecdotes, on fait part de nos petites réflexions entre amis...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le droit à l'avortement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nili

avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 44

MessageSujet: Le droit à l'avortement   Mar 21 Jan 2014 - 7:15

J'avais d'abord appelé mon sujet l'avortement... mais c'est pas de lui que je veux parler réellement. Je veux parler du droit des femmes à avorter.
En Espagne, bientôt, une loi ne va l'autoriser qu'en cas de problème médical grave ou en cas d'une grossesse provenant d'un viol.
En France, les mêmes connardscatho coincés personnes qui manifestaient contre le mariage pour tous, descendent dans la rue pour réclamer l'abolition du droit à l'avortement.

Vous en pensez quoi?
Revenir en haut Aller en bas
http://titelo.unblog.fr/
l'Idéaliste
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mar 21 Jan 2014 - 11:58

Pour ma part, j'arrive à peine à considéré que la question se pose. J'allait écrire un long pavé et finalement, je vais simplement dire que l'interdiction à l'avortement n'est qu'une forme de contrôle institué par l'église à la base et maintenue par des contrôlant ou lavé du cerveau. Le même constat s'applique au mariage gay.

Bref, je suis pour que les femmes et les hommes ai le choix face à leur corps, leurs pensée et leurs orientations sexuelle. C'est, selon moi, les droits les plus basique que l'on a en tant qu'être humain.

_________________
Quelqu'un demande au Maître s'il croit à la chance. «Certainement, répond ce dernier avec un clin d'oeil, sinon, comment expliquer le succès des gens qu'on n'aime  pas?»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vitrolumino.com/
Chantal
Modérateur
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mar 4 Fév 2014 - 19:58

Je n'avais pas vu ce sujet. Je répondrais ce soir, car là je suis à mes cours. Je peux vous dire que mon opinion se situe entre les deux.

_________________
« Dans la vie, tu as deux choix le matin: Soit tu te recouches pour poursuivre ton rêve, soit tu te lève pour le réaliser.» -
Revenir en haut Aller en bas
Chantal
Modérateur
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 2:25

Me voilà...

Honnêtement je ne suis pas pro avortement. Je me dis que si une personne ne veut pas d'enfant, qu'elle prenne les moyens qui s'imposent. J'ai connu une fille qui s'est fait avorté 5 fois, une autre 6 fois et une qui est allée au USA pour se faire avorté étant enceinte de 6 mois. Le médecin envoie un liquide qui fait que le coeur du bébé arrête. C'est dégueulasse.

Qu'une femme se fasse avorter pour un viol (et encore elle pourrait le porter à terme et le mettre en adoption. Consciente que ça doit être difficile) ou parce que c'est dangereux pour sa vie, je n'ai aucun problème avec ça. Mais ce faire avorter parce que tu t'es pas protégé, j'ai de la misère. Ce n'est pas un moyen de contraception.

_________________
« Dans la vie, tu as deux choix le matin: Soit tu te recouches pour poursuivre ton rêve, soit tu te lève pour le réaliser.» -
Revenir en haut Aller en bas
l'Idéaliste
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 2:44

Chantal a écrit:
J'ai connu une fille qui s'est fait avorté 5 fois, une autre 6 fois et une qui est allée au USA pour se faire avorté étant enceinte de 6 mois.

Évidement, si l'on prend les pires cas de figures, on arrive à rien. On ne peut baser son jugement sur les cas lourds où le jugement de ces personnes est aussi bon que celui d'un enfant de 4 ans. Si on va dans ce sens, on peut porter au bûché a peu près n'importe quoi. Dans les deux cas que tu propose, ce n'est pas l'avortement le problème, c'est ces deux personnes.

Citation :
Qu'une femme se fasse avorter pour un viol (et encore elle pourrait le porter à terme et le mettre en adoption. Consciente que ça doit être difficile)

Ce que tu demande ici c'est de garder vivant a chaque instant de ses 9 prochains mois son viol pour ensuite vivre la culpabilité d'abandonner l'enfant. Sur ce point, je n'ai aucune nuance, sur ce point je suis tout a fait contre.

Citation :
parce que c'est dangereux pour sa vie, je n'ai aucun problème avec ça. Mais ce faire avorter parce que tu t'es pas protégé, j'ai de la misère. Ce n'est pas un moyen de contraception.

Je te rejoint sur ce point, non ce n'est pas un moyen de contraception mais avancer que si on se fait avorter c'est parce qu'on s'est pas protégé, c'est, excuse moi, n'importe quoi. C'est de mettre tout les avortements dans deux catégories. Les malade et les inconscientes sans penser qu'il y a plein d'autre cas de figure où les gens sont ni inconscient, ni malade.

Le but de légaliser l'avortement, c'est pas de faire des avortements a outrance pour n'importe quelle raison, c'est de s'assurer que ceux-ci seront fait de manière professionnelle et par des professionnelle et non de façon indigne d'un être humain par madame Blancheville avec un cintre de métal dans une pièce inapproprié sans aucun secours si ça tourne mal et sans soutient moral.

_________________
Quelqu'un demande au Maître s'il croit à la chance. «Certainement, répond ce dernier avec un clin d'oeil, sinon, comment expliquer le succès des gens qu'on n'aime  pas?»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vitrolumino.com/
Chantal
Modérateur
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 3:47

Bon, je savais que j'aurais du nuancer, je me l'étais dis quand j'ai cliqué sur envoyé.

Je parle en gros bien sûr. Oui j'ai de la difficulté avec l'avortement et oui je sais que les cas dont j'ai parlé sont extrêmes mais ils existent.

Je suis tout à fait d'accord qu'il vaut mieux un avortement bien fait qu'un avortement à l'ancienne avec le cintre qui met la vie de la personne en danger. J'ai quand même une logique.

Au fond, ce que je veux dire, c'est que beaucoup d'avortements auraient pu être éviter si les personnes auraient prit leurs responsabilités.

Pour le viol je l'ai dis que ce devait être très difficile. Je dis seulement que cette option existe. Moi-même je ne crois pas que je serais capable.

Pour moi l'avortement c'est en dernier recours tout simplement et je trouve que pour plusieurs cette option vient un peu trop vite. Je sais que c'est aussi tout un débat, mais le fœtus est vivant. Il y a une vie dans ce ventre-là. Ce n'est pas à négligé.

Mais je rappelle que je suis consciente que certaines circonstances peuvent faire en sorte que ce soit la seule option.

_________________
« Dans la vie, tu as deux choix le matin: Soit tu te recouches pour poursuivre ton rêve, soit tu te lève pour le réaliser.» -
Revenir en haut Aller en bas
Nili

avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 44

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 7:07

Pour le coup, je vais faire dans l'impudeur la plus extrême.
Nous venions de nous séparer, j'étais la femme la plus malheureuse du monde. J'ai d'abord pris mon retard de règle pour un effet du stress que je vivais. Et puis il a bien fallu que je me rende à l'évidence. J'ai hésité... si tu savais comme cette décision a été douloureuse. Mais j'avais mes deux nains, plus de boulot, j'étais revenue chez mon père. J'ai tellement hésité que cela s'est fait juste au terme des délais légaux en France. Une anesthésie générale et puis le réveil: les larmes, l'infirmière gentille qui a écouté mon histoire, m'a dit "vous avez pris une des bonnes décisions possibles". J'aurais du garder cet enfant et l'élever seule? C'était possible oui. Mais quelle vie pour lui? Pour moi? Pour mes deux nains?

Et pourtant nous nous étions protégés: je prenais la pilule. Je fais partie des 2% où la pilule n'a pas fonctionné. Et quand je le dis certaines personnes ne me croient pas.
Comme j'ai fait partie du % de grossesses sous stérilet quelques années avant (j'étais encore mariée, nous avions décidé de garder cet enfant, mais le stérilet a provoqué une fausse couche à 3 mois de grossesse).
Bref, je suis dans le % des pauvres connes qui tombent enceintes facilement.

Je ne peux pas te laisser dire que les femmes qui avortent le font trop vite, sans penser aux autres solutions. J'y ai pensé, si tu savais comme j'ai tout envisagé.

Ce fœtus, j'en rêve souvent.
Revenir en haut Aller en bas
http://titelo.unblog.fr/
Metronomia
Admin
avatar

Messages : 847
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 8:38

Sans originalité, je suis (encore) totalement d'accord avec Nili ainsi qu'avec ce qu'a écrit L'Idéaliste plus haut.

Concernant ceci:
Chantal a écrit:
Qu'une femme se fasse avorter pour un viol (et encore elle pourrait le porter à terme et le mettre en adoption. Consciente que ça doit être difficile)
Non seulement je plussoie ce qu'a dit Nili plus haut, mais j'ajoute: mon dieu, quelle horreur pour l'enfant à naître!  
Le pauvre gamin qui n'a rien demandé à personne devra donc très tôt vivre avec le fait que:
1 - il est un enfant du viol
2 - sa maman l'a abandonné à cause de ça
affraid
Aucun individu au monde ne mérite de vivre ce scénario cauchemardesque et de partir avec de si gros bagages dans la vie!

Pour le reste, pas grand chose à ajouter pour l'instant. Nili a tout dit et m'a ôté les mots de la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
http://heytease.wordpress.com/
l'Idéaliste
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 11:56

Chantal, je te pose la question suivante.

Une personne qui prend l'avortement comme une solution simple a ses escapades amoureuse peut-elle être une bonne mère ?

Parce que si on défini que l'avortement a été choisi un peu trop vite, c'est qu'on défini que cette personne manque cruellement de jugement. De là, en faire une mère, c'est pas un peu risqué pour l'avenir de l'enfant ?

L'adoption, c'est bien beau mais combien d'enfant reste en crèche jusqu'à leur majorité ?
Combien vivent l'enfer dans des foyers d’accueil ?

Déjà, dans le monde où on vie, un enfant dans les meilleures dispositions n'arrive pas toujours à faire sa place ou a avoir une vie décente alors j'ose pas imaginé le cas d'un enfant abandonné dans une chèche. 1 sur 100 aura une belle vie et les 99 autres seront largué dans la vie active (dans la rue dans bien des cas) sans autre atout que leurs physique, un peu d'étude et probablement un manque cruel d'équilibre émotionnel.

Moi et ma douce on a justement eu un débat ce w/e sur ce sujet. Suite à l'écoute d'une série télé (Downton Abbei) où une servante décide de garder son enfant illégitime et quand le grand père veut prendre l'enfant sous son aile, elle refuse puisque la condition est qu'elle sorte de la vie de l'enfant. L'enfant deviendrait l'héritier d'une noble famille et aurait la meilleur des éducations. Elle garde alors l'enfant et, par le fait même, préfère que son enfant crève de faim a ses coté plutôt que de lui donner toute les chances d'avoir une belle vie. Je la trouvais sotte, ma douce elle la comprenait.

Donc:
1- Elle couche avec un mec en 1918 et, ho ! stupeur, tombe enceinte.
2- Elle garde l'enfant illégitime même si le père ne veut rien savoir et ne le reconnaîtra pas et fini par mourir à la guerre.
3- Elle lui fera vivre une vie d'enfer et de famine par ses choix.

Je suis un homme donc évidemment, y a des choses que je ne peut comprendre (être mère entre autre) et par ce manque, mon jugement est probablement biaisé mais explique moi en quoi elle est/sera une bonne mère et pourquoi, dans un cas comme celui-ci, l'avortement n'aurait pas été la solution la plus logique.

_________________
Quelqu'un demande au Maître s'il croit à la chance. «Certainement, répond ce dernier avec un clin d'oeil, sinon, comment expliquer le succès des gens qu'on n'aime  pas?»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vitrolumino.com/
Chantal
Modérateur
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 12:05

Pour le cas du viol, pourquoi l'enfant serait au courant? Et je l'ai dis deux fois et le redis une 3e fois (à croire que vous ne voulez pas le voir) l'option de le porter à terme et le mettre en adoption devait être très difficile et j'ai bien dis aussi que je comprenais l'avortement dans un cas de viol.

Nili, tu t'es protégé et je comprends ta situation. J'ai aucun problème pour l'avortement dans ce cas. C'est sûr que je trouve ça vraiment triste. Mais au moins, tu t'étais protégé. Rendu là pas de ta faute.

J'ai eu des cas extrême autour de moi. Cela fait que je suis un peu à cheval sur l'avortement.

Pour ce qui est des cas d'enfant de la DPJ, c'est un problème de société avant toute chose. Pour moi c'est un autre débat.

_________________
« Dans la vie, tu as deux choix le matin: Soit tu te recouches pour poursuivre ton rêve, soit tu te lève pour le réaliser.» -
Revenir en haut Aller en bas
Metronomia
Admin
avatar

Messages : 847
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 12:22

Chantal a écrit:
"Pour le cas du viol, pourquoi l'enfant serait au courant?"
Parce qu'un enfant à le droit de connaitre son histoire. Parce que tôt ou tard, il posera des questions auxquelles il voudra des réponses. Lui mentir peut-être au moins aussi ravageur s'il vient à apprendre un jour la vérité.

En arriver à prôner l'abandon et le mensonge plutôt qu'un avortement... Honnêtement, je ne comprends pas.

Idéalement, on ne devrait pas mettre un enfant au monde envers et contre tout. Si c'est pour lui laisser de très lourds fardeaux dès la naissance, je ne comprends pas l'intérêt. L'enfant, on ne le fait pas pour soi, mais pour lui-même d'abord (toujours dans l'idéal) et on essaie de lui donner dès le départ le maximum de chances d'être heureux et épanoui. Si on ne peut pas lui offrir ça, alors je pense que la réflexion s'impose.
Revenir en haut Aller en bas
http://heytease.wordpress.com/
Chantal
Modérateur
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 12:38

Je pense que je vais arrêter. Il semble que je ne sais pas m'exprimer correctement et ne sait pas me faire comprendre.

_________________
« Dans la vie, tu as deux choix le matin: Soit tu te recouches pour poursuivre ton rêve, soit tu te lève pour le réaliser.» -
Revenir en haut Aller en bas
l'Idéaliste
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 12:56

Chantal a écrit:

l'option de le porter à terme et le mettre en adoption devait être très difficile.

Mais le problème n'est pas seulement la difficulté de la mère face à l'abandon, il faut tenir compte aussi de ce que sera la vie de l'enfant. L'adoption, c'est un bien beau mot mais dans les faits, les enfants ont 1 chance sur 100 d'avoir une vie décente. On fait quoi des 99 autres ? on leurs explique que c'est la faute a pas de chance ? En tant que société, n'avons-nous pas une responsabilité face a ces enfants autre que de les maintenir en vie jusqu'à majorité pour les abandonnés dans la rue par la suite ?

Citation :

Pour ce qui est des cas d'enfant de la DPJ, c'est un problème de société avant toute chose. Pour moi c'est un autre débat.

Pour nos amis Français, DPJ = Direction Protectrice de la Jeunesse.

Justement non, ce n'est pas un autre débat puisqu'une partie de ces enfants proviennent de fille-mère qui, puisque ce n'est pas légal, ne se sont pas faite avorté ou encore de junkies qui on eu un bébé alors qu'elles n'étaient pas en mesure de se prendre en main ne serai-ce que pour se laver et, encore là, ne se sont pas faite avorté parce que bon, ça coûte des sous l'avortement illégal et leurs sous va totalement dans la drogue. On ne peut pas selon moi dissocié les cas d'enfants non-désiré au problème d'enfants maltraité.

_________________
Quelqu'un demande au Maître s'il croit à la chance. «Certainement, répond ce dernier avec un clin d'oeil, sinon, comment expliquer le succès des gens qu'on n'aime  pas?»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vitrolumino.com/
l'Idéaliste
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 12:59

Chantal a écrit:
Je pense que je vais arrêter. Il semble que je ne sais pas m'exprimer correctement et ne sait pas me faire comprendre.

Chantal, tu a tout a fait le droit à tes positions. Je ne suis pas en accord mais je n'estime pas avoir la science infuse et la vérité absolue. Le débat est là pour ça, pour mieux cerner, mieux comprendre les points de vue différents que nous avons tous. Je trouverai ça décevant qu'on ne puisse débattre de nos idées puisque ce débat se fait dans le respect et la tolérance des idées autres que les nôtres.

_________________
Quelqu'un demande au Maître s'il croit à la chance. «Certainement, répond ce dernier avec un clin d'oeil, sinon, comment expliquer le succès des gens qu'on n'aime  pas?»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vitrolumino.com/
Chantal
Modérateur
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 13:05

Il semble que je ne sais pas m'exprimer puisque vous comprenez des choses que je ne dis pas. Et honnêtement, présentement c'est l'enfer pour moi. Donc pas vraiment la patience de débattre dans ces conditions-là. Je n'aurais tout simplement pas dû donner mon opinion.

L'avortement n'est pas illégal à ce que je sache et tout à fait gratuit.

_________________
« Dans la vie, tu as deux choix le matin: Soit tu te recouches pour poursuivre ton rêve, soit tu te lève pour le réaliser.» -
Revenir en haut Aller en bas
l'Idéaliste
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 13:21

Chantal a écrit:


L'avortement n'est pas illégal à ce que je sache et tout à fait gratuit.

Tu a raison, my bad, je croyais que le projet de loi de Mulroney avait passé. En fait oui mais il a été bloqué au sénat.

_________________
Quelqu'un demande au Maître s'il croit à la chance. «Certainement, répond ce dernier avec un clin d'oeil, sinon, comment expliquer le succès des gens qu'on n'aime  pas?»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vitrolumino.com/
Metronomia
Admin
avatar

Messages : 847
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 14:22

C'est tout le problème avec ce type de débat : on tombe forcément tous dans l'affect.

Oui, je suis profondément pour l'avortement et oui, Chantalounette, lire tes messages ne me laisse pas indifférente.

MAIS je t'aime beaucoup et je n'ai pas du tout envie que ça parte en pugilat. Je te respecte totalement et entièrement. Reste que je ne peux pas ne pas réagir sur ce type de sujet si je ne suis pas d'accord. C'est trop ancré en moi.  Embarassed   Wink 
Revenir en haut Aller en bas
http://heytease.wordpress.com/
Veganne

avatar

Messages : 830
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 61

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 14:35

Me voici, Chantal !
Perso, j'ai tardé à répondre à ce sujet parce que... je suis d'accord avec toi. J'ai une position déchirée et déchirante sur l'avortement, et je sais d'avance qu'elle est difficile à expliquer et difficile à comprendre.
Moi aussi, quand je pense 'avortement', je pense d'abord à 'ça ne devrait pas être une méthode de contraception'. Et je pense aussi d'abord aux 'cas extrêmes' que tu cites et que Frangin a relevé.
Quand j'ai vu ce sujet il y a quelque temps, j'étais sur le point d'écrire ce que tu as écrit. Et puis j'ai pensé écrire : avortement OK, mais aussi et surtout, en parallèle, l'Etat (quel qu'il soit) devrait investir du fric pour renforcer l'éducation sexuelle et informer sur les moyens de contraception.
Et puis j'ai manqué de courage et je n'ai rien écrit du tout !  Embarassed 

Je comprends aussi la position des autres, bien sûr. Et je me rends bien compte que chaque cas est unique. Je ne suis pas du tout contre la légalisation et la gratuité, etc. Mais... je pense que l'avortement est à prendre avec des pincettes. Heu. Je devrais trouver une autre expression...  Arrow 
Ce que je veux dire, c'est qu'il devrait AUSSI y avoir un moyen légal, gratuit et efficace pour mettre du plomb dans la tête de certaines femmes. Et de certains hommes. Au sujet de l'avortement comme au sujet de faire des enfants et de les élever. Mais là, on n'est pas sortis de l'auberge...

Frangin a écrit:
1- Elle couche avec un mec en 1918 et, ho ! stupeur, tombe enceinte.
2- Elle garde l'enfant illégitime même si le père ne veut rien savoir et ne le reconnaîtra pas et fini par mourir à la guerre.
3- Elle lui fera vivre une vie d'enfer et de famine par ses choix.
Pour ce qui est de garder l'enfant, en 1918, il n'y avait PAS le choix, l'avortement étant illégal et une vraie boucherie.
Je peux parfaitement comprendre aussi le choix de la femme, même avec mon manque à peu près total d'instinct maternel... Pour moi, c'est plutôt statistique : si elle garde son enfant, elle est sûre qu'il aura de l'amour, et sinon une bonne éducation, au moins l'éducation qu'elle entend lui donner. Il y a quand même des chances qu'avec ce bagage, il soit heureux et arrive à faire quelque chose de sa vie. L'enfer et la famine ne sont pas 'obligatoires !'
L'autre choix, c'est de filer le gosse au grand-père et ne jamais le revoir... Quelle garantie a-t-elle qu'un grand-père capable de donner ce choix à une mère va faire ce qu'il faut pour son fils ? Elle ne sera pas là pour contrôler et n'aura aucun pouvoir pour rectifier le tir si Pépé se lasse et/ou change d'avis !
Revenir en haut Aller en bas
Metronomia
Admin
avatar

Messages : 847
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 14:45

Veggy a écrit:
l'Etat (quel qu'il soit) devrait investir du fric pour renforcer l'éducation sexuelle et informer sur les moyens de contraception.
Là dessus, je suis complètement d'accord.

Pour le reste, ce qui me gène, c'est que si l'on s'en tient à votre discours, cela revient à dire aussi, quelque part, que l'erreur n'est pas humaine et qu'on ne peut l'admettre.

J'ai dans mon entourage (très) proche une amie qui a un jour oublié de sortir avec ses préservatifs. L'homme avec qui elle avait une relation à l'époque n'en avait pas non plus sur lui ce jour-là. Ils ont malgré tout cédé tous les deux à la tentation et ont décidé ensemble de prendre un risque (tant au niveau d'un possible bébé que d'une possible mst)...

Et, manque de bol, mon amie est tombée enceinte...

Oui, elle a avorté... et je n'arrive pas/ne veux (ni ne peux) la voir comme un monstre à cause de ça. Des erreurs, on en fait tous. Je sais bien que cette décision n'engageait pas qu'eux, qu'il y avait un risque à la clé et la vie d'un bébé en jeu... Mais non, vraiment, je n'arrive pas à les blâmer d'avoir été emportés par la passion ce jour là. Je n'ai pas vraiment d'argument. Je sais juste que j'aime énormément cette fille, que je sais ce qu'elle vaut, qu'elle n'est pas un monstre (loin de là) et que je n'ai pas envie qu'elle culpabilise le restant de ces jours à cause de cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://heytease.wordpress.com/
Chantal
Modérateur
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 15:06

Le droit du foetus lui? On s'en fout. Après tout est-il vraiment vivant? Ce n'est qu'une petite boule de chair qui vaut rien.

Moi c'est justement pour des cas comme ton amie que l'avortement me frustre. Parce qu'elle a été irresponsable (car c'est le cas), lorsqu'elle a flanché, elle clairement signifié que sa nuit de plaisir valait plus que la vie d'un foetus. Désolé si c'est crue. Je ne doute pas que ton amie peut être super fine et tout, mais pas sur ce coup-là.

J'ai une amie qui a voulu se faire avorter il y a un an (le père n'étant pas le mari. Big fail.) et je lui ai dis clairement ma position sur le sujet. Finalement elle n'a pas avorté, mais je l'aurais aimé pareil et elle aurait autant d'importance pour moi même si elle aurait passé à l'action. Mais j'avoue que j'aurais été déçue. Elle est d'ailleurs très heureuse de l'avoir gardé.

_________________
« Dans la vie, tu as deux choix le matin: Soit tu te recouches pour poursuivre ton rêve, soit tu te lève pour le réaliser.» -


Dernière édition par Chantal le Mer 5 Fév 2014 - 15:21, édité 1 fois (Raison : J'ai mal choisi mon mot et je ne voulais pas blesser mon amie. Désolé encore.)
Revenir en haut Aller en bas
Veganne

avatar

Messages : 830
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 61

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 15:07

Je t'entends bien, Metro.
En matière d'avortement, je pense que tout le monde peut arriver avec son anecdote pour et son anecdote contre. C'est un sujet difficile et qui vire facilement à l'émotionnel... en bien ou en mal.

Tenez, je cède la parole à la plus belle chanson d'Anne Sylvestre - mais d'abord, un petit message pour Nilitte : accroche-toi ma belle, cette chanson me tire des larmes, je ne sais pas ce qu'elle peut te faire... A écouter avec précautions ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Chantal
Modérateur
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 15:11

J'ai la chanson pour faire arracher des larmes. Je ne peux mettre le lien, car je suis à l'école et pas accès à grand chose sur l'internet. Allez voir sur youtube et entre Ariane Moffat et le titre de la chanson est "Poussière d'ange". Vraiment beau et triste. Là il se peut que Nili pleure, alors gros câlin. J'espère Nili que tu comprends que je comprends ta situation. L'avortement je suis d'accord pour des cas comme le tiens.

_________________
« Dans la vie, tu as deux choix le matin: Soit tu te recouches pour poursuivre ton rêve, soit tu te lève pour le réaliser.» -
Revenir en haut Aller en bas
Metronomia
Admin
avatar

Messages : 847
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 15:14

Chantal a écrit:
elle clairement signifié que sa baise valait plus que la vie d'un foetus.
"sa baise"... Tout est dit... Tu peux la traiter de p***, aussi...

C'est moi qui vais arrêter ici la discussion, pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
http://heytease.wordpress.com/
l'Idéaliste
Admin
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 15:19

Veganne a écrit:

...devrait AUSSI y avoir un moyen légal, gratuit et efficace pour mettre du plomb dans la tête de certaines femmes. Et de certains hommes. Au sujet de l'avortement comme au sujet de faire des enfants et de les élever. Mais là, on n'est pas sortis de l'auberge...

Le problème est que de là, on deviens Big Brother qui contrôle tout. Je suis d'accord aussi sur le principe que certaines personnes devraient être doté d'un cerveau à ce sujet mais qui décide ? qui trie ? et surtout, comment ?

Citation :

Pour ce qui est de garder l'enfant, en 1918, il n'y avait PAS le choix, l'avortement étant illégal et une vraie boucherie.

D'où mon point de vue sur le sujet.

Citation :

Je peux parfaitement comprendre aussi le choix de la femme, même avec mon manque à peu près total d'instinct maternel... Pour moi, c'est plutôt statistique : si elle garde son enfant, elle est sûre qu'il aura de l'amour, et sinon une bonne éducation, au moins l'éducation qu'elle entend lui donner. Il y a quand même des chances qu'avec ce bagage, il soit heureux et arrive à faire quelque chose de sa vie. L'enfer et la famine ne sont pas 'obligatoires !'

Désolé frangine mais en 1918, domestique monoparentale avec aucune référence de maison noble (puisqu'elle y travaillait mais à coucher avec un militaire de passage), elle crève de faim et petit aussi.

Citation :

L'autre choix, c'est de filer le gosse au grand-père et ne jamais le revoir... Quelle garantie a-t-elle qu'un grand-père capable de donner ce choix à une mère va faire ce qu'il faut pour son fils ? Elle ne sera pas là pour contrôler et n'aura aucun pouvoir pour rectifier le tir si Pépé se lasse et/ou change d'avis !

J'ai oublier de dire que la mamie était présente et adorait déjà l'enfant qui lui rappelais son fils perdu. Détail des plus important j'en conviens. Le pépé ne changera pas d'avis puisque à l'époque, il se devait d'avoir un héritier et n'ayant eue qu'un seul enfant, point d'héritier si le petit n'est pas reconnu par pépé. Évidemment, on sais que le petiot serait éduqué comme un Lord avec tout les avantages que cela comporte et que là,, alors qu'il n'a rien demandé, est condamné à être un bâtard de l'après guerre de plus.

Je persiste donc et signe, pour le bien du petit, je l'aurais laissé. Évidemment, je sais que ma position ne fera pas l'unanimité mais bon, on peut pas être parfait.  Mister Green 



_________________
Quelqu'un demande au Maître s'il croit à la chance. «Certainement, répond ce dernier avec un clin d'oeil, sinon, comment expliquer le succès des gens qu'on n'aime  pas?»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vitrolumino.com/
Chantal
Modérateur
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   Mer 5 Fév 2014 - 15:20

Désolé pour le choix de mot et que cela t'ai choqué. Loin de moi l'idée de la traité de ce que tu crois. Pour moi ce mot ne veut pas dire ça. Je vais éditer mon message.

_________________
« Dans la vie, tu as deux choix le matin: Soit tu te recouches pour poursuivre ton rêve, soit tu te lève pour le réaliser.» -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le droit à l'avortement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
» Droit de l'homme et démocratie
» L’ONE redresse difficilement la barre...et droit privé
» Les chrétiens ont-ils le droit d'exister....
» Droit d’opposition, et nouveau positionnement syndical.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réflexions, le Forum :: Discussions et Réflexions :: Débats et Sujets Généraux :: A votre avis-
Sauter vers: